Avec « ContrasteS », le trio Le Bois Bleu explore les frottements entre l’oud, la trompette, la clarinette et l’électronique. Une expérience hybride qui offre une musique résolument nomade.

Pour ce projet, le oudiste Jean-Christophe Décéa s’empare de la machine pour revenir à la singulière présence de l’oud. Rejoint par le trompettiste Nathanaël Renoux et le clarinettiste Florent Méry, le trio avance dans une tension créatrice entre le jazz, la musique arabe et klezmer.

« ContrasteS », c’est un son qui advient dans la rencontre. On se laisse entraîner par des thèmes entêtants qui appellent l’improvisation. Une originalité qui s’affirme dans les tourbillons électroniques d’un univers sonore fascinant.

Jean-Christophe Décéa : oud, laptop
Florent Méry : clarinette, clarinette basse
Nathanaël Renoux : trompette, bugle, flûte chinoise